Le Canada : en faveur de la certification par des tiers

Certification-Tour

Le Canada est le chef de file mondial de la certification par des tiers, ayant plus de territoires certifiés de façon volontaire en vertu de programmes forestiers axés sur le marché.

  • Cette certification complète la réglementation déjà exhaustive du Canada en matière d'aménagement forestier.

  • Les trois systèmes utilisés au Canada sont la norme nationale relative à l'aménagement forestier durable de l'Association canadienne de normalisation (CSA), le Forest Stewardship Council (FSC) et le Sustainable Forestry Initiative (SFI). Les normes du CSA et du SFI sont reconnues internationalement par le programme d'endossement de la certification forestière (en anglais Program for the Endorsement of Forest Certification ou PEFC).

  • En décembre 2016, 168 millions d'hectares de forêts canadiennes étaient certifiés.

  • Les programmes de certification peuvent avoir certaines différences, mais ils promeuvent tous des principes considérés comme la base de la gestion durable des forêts dans le monde entier. Tout système indépendant de certification des forêts nécessite de faire faire des vérifications par des tiers, de la surveillance annuelle des audits et de divulguer publiquement les résultats dans les rapports de vérification. Le système est souvent complété par une certification de la chaîne de traçabilité : c'est la comptabilité et le système de suivi qui tracent tout produit forestier, depuis sa source à sa transformation puis à sa commercialisation et à sa vente jusqu'à l'utilisateur final.

  • Certification Canada Global 2016 FR

     

    Certification forestière